L’appel du Comité Anti-Guerre aux Russes

Poutine a déclenché une guerre folle, insensée et injuste en Ukraine. Sur ses ordres, les Russes tuent des Ukrainiens. Les Ukrainiens tirent sur les Russes en retour, et tout cela se passe dans un pays où un culte entier a été créé à partir de la paix, où des générations entières ont été élevées sur le slogan « Non à la guerre ». Et maintenant, les personnes qui ont déployé ces slogans sont traînées dans des voitures. À Saint-Pétersbourg, une vieille femme du blocus a été arrêtée pour une telle bannière !

Oui, il est dangereux de se rallier. Mais n’oubliez pas que ceux qui sont maintenant sous les bombes sont encore en plus danger. Ces bombes et ces matraques sont dirigées par la même main. Le monde jugera par nos protestations si les Russes sont les complices de Poutine ou ses victimes comme les Ukrainiens. Ceux qui descendent maintenant dans la rue sauvent l’honneur de la Russie. Et n’oubliez pas: lorsque votre frère Abel vous demandera: « Que faisais-tu lorsque Kharkov a été bombardée par des Grads ? », l’heureux élu sera celui qui pourra répondre: « J’étais assis dans un fourgon cellulaire ».

Sortez dans la rue. Plus il y aura de personnes dans les fourgons de la police, moins il y aura de cadavres en Ukraine.

Le 6 mars à 14h00 à Moscou de la place Pushkinskaya à la place Manezhnaya et dans les rues principales de vos villes. Si vous ne pouvez pas sortir: signalez-vous à 14-00 ou mettez en marche l’enregistrement de la sirène de raid aérien.

Participants du Comité Anti-Guerre de Russie:

  • Mikhail Khodorkovsky, personnalité publique
  • Garry Kasparov, politicien, 13e champion du monde d’échecs
  • Sergey Aleksashenko, économiste
  • Sergei Guriev, économiste
  • Yevgeny Kiselev, journaliste
  • Boris Zimin, entrepreneur
  • Yevgeny Chichvarkin, entrepreneur
  • Viktor Shenderovich, écrivain
  • Elena Lukyanova, avocate
Partager