Sur l’imposition d’une zone d’exclusion aérienne dans l’espace aérien ukrainien

ne guerre non provoquée contre l’état souverain ukrainien se déroule depuis un mois maintenant, et des milliers de personnes ont été tuées, dont des femmes, des personnes âgées et des enfants. Les bombardements aériens massifs et les attaques à la roquette détruisent les infrastructures civiles, les villes et les villages d’Ukraine. Mariupol a été presque entièrement détruite et Kharkiv, Izyum, Volnovakha, Kyiv et d’autres villes ont subi des  dévastations considérable. Plus de 10 millions de citoyens ukrainiens sont devenus des réfugiés,  3,5 millions d’entre eux ont déménagé en Europe.

L’agression militaire contre l’Ukraine souveraine a éloigné l’État de Poutine du monde civilisé. Les sanctions imposées par la communauté internationale n’ont pas pu forcer Poutine à mettre fin à la guerre, à la mort d’innocents et à la destruction d’un État voisin.

Nous, les membres du Comité Anti-Guerre, sommes convaincus de la nécessité de prendre les mesures les plus urgentes pour éviter de nouvelles morts civiles. C’est, entre autres, l’un des objectifs de la mission globale de l’OTAN.

Il est possible de mettre fin aux décès de civils en établissant une « zone d’exclusion aérienne » dans l’espace aérien ukrainien.

Nous appelons les dirigeants des pays occidentaux à prendre de telles décisions sans délai.

Membres du Comité Anti-Guerre Russe:

  • Sergey Aleksashenko, économiste
  • Dmitry Gudkov,  politicien
  • Boris Zimin, entrepreneur
  • Vladimir Kara-Murza, politicien, historien
  • Garry Kasparov, politicien, 13e champion du monde d’échecs
  • Mikhail Kasyanov, politicien, ancien Premier ministre russe
  • Yevgeny Kiselev, journaliste
  • Yevgeny Kunin, biologiste
  • Yulia Latynina, écrivain, journaliste
  • Yelena Lukyanova, avocate
  • Yury Pivovarov, historien, membre de l’Académie des sciences de Russie
  • Lyubov Sobol, politicienne
  • Mikhail Khodorkovsky, personnalité publique
  • Yevgeny Chichvarkin, entrepreneur
  • Konstantin Chumakov, scientifique
  • Viktor Shenderovich, écrivain
Partager